Fraîcheur sur la ville

Cool Roof France a été lauréat du Fonds d’Études et d’Aide au Secteur Privé (FASEP).

Après le projet « Million Cool Roofs Challenge », nous avons souhaité poursuivre nos efforts de démocratisation du cool roofing au Sénégal, en nous alliant à l’Agence de Gestion du Patrimoine Bâti de l’État Sénégalais.

Quelle est la population concernée par ce projet de cool roofing au Sénégal ?

En travaillant avec une agence publique, nous avions comme objectif d’appliquer notre Cool Roof sur des bâtiments d’utilité publique. Nous avons ainsi appliqué sur :

  • Le lycée Maurice Delafosse, un lycée technique et commercial
  • Le lycée J.F.Kennedy, un lycée féminin
  • Le centre de santé des Maristes
  • Le centre national de transfusion sanguine
  • La direction du développement urbain

L’intervention de Cool Roof France :

Ces bâtiments rencontraient deux grandes problématiques distinctes. Les lycées listés ci-avant sont des bâtiments non climatisés, souvent mal isolés, dans lesquels la chaleur peut être extrêmement élevée. Aussi, il est difficile d’y étudier dans de bonnes conditions. Cool Roof France a donc travaillé à l’apport d’un confort thermique.
Les centres de santé sont quant à eux climatisés, mais pas entièrement. Certains espaces atteignent donc eux aussi des températures très importantes. D’autre part, les systèmes de climatisation, souvent en panne, entraînent des problèmes d’efficacité, une perte de temps pour le personnel qui doit gérer l’organisation des dépannages et réparations. Cela implique également des coûts élevés d’entretien pour un résultat décevant. L’objectif de Cool Roof France était d’apporter un effet continu de rafraîchissement, ainsi qu’une réduction des dépenses.

Notre logique d’intervention a été la même sur ce projet que sur le précédent : nous reposer sur l’expertise terrain des acteurs locaux.

Nous nous sommes donc de nouveau alliés avec le bureau d’études en efficacité énergétique Emasol, ainsi qu’avec l’entreprise de BTP Maor Technologies.

Les résultats de cette action solidaire :

Cette action a permis à notre pôle R&D matériaux de mener des essais afin valider l’adéquation de notre revêtement avec les conditions climatiques sénégalaises (cinétique de séchage, épaisseur du revêtement, adhérence avant et après vieillissement…). Ces essais ont été concluant et nous permettent d’envisager une déclinaison plus poussée de nos solutions, pour répondre à des conditions climatiques très différentes de celles de la France ou de l’Europe occidentale.

En chiffres, l’opération « Fraîcheur sur la ville, c’est :

  • 20 applicateurs et 4 chefs de chantiers formés
  • 16 000m² de peinture appliquée
  • La réalisation d’enquêtes sociologiques avant application et d’autres à venir en septembre prochain pour comparer le ressenti des usagers avant/après travaux de cool roofing.
  • 5 capteurs connectés élaborés en partenariat avec l’Ecole Polytechnique de Thiès

Ils nous soutiennent

Ministère de la transition écologiqueRegion BretagneTechnopole Quimper CornouailleCSTBArkema